Mieux vaut prévenir que guérir

Le problème de l’embrigadement des enfants via les réseaux sociaux doit nous réinterroger sur la difficile communication entre les parents et leurs adolescents en pleine crise de recherche identitaire, et sans doute en crise de confiance avec les adultes qui l’entourent… Il faut bien noter que l’attirance vers ces idéologies radicales et funestes n’est pas seulement le fait des jeunes issus de l’immigration. Ne restez pas dans la solitude lorsque vous sentez votre enfant vous échapper, parlez en !stopdjihad

Laisser un commentaire ou poser une question

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s